Created with Sketch.

visuel-01.jpg

La Bouche Rouge est un déclaration, une invitation à découvrir et à consommer une autre beauté, à développer une économie plus positive.

Depuis sa création, la démarche de la Maison s’inscrit dans une volonté forte de créer une nouvelle économie vertueuse dont le don et la redistribution sont des piliers fondamentaux. 

Parce que près d’un milliard d’être humain vit avec moins d’un dollar par jour et que notre planète est au bord de l’implosion, il semble impensable aujourd’hui de créer une entreprise et, qui plus est, une Maison de luxe sans s’engager pour une cause qui dépasse le produit ou le service proposé.

L’économie doit être positive pour notre avenir. ​
L’économie du partage doit être l’économie de demain. ​

visuel-2.jpg

Le manque d'eau représente aujourd'hui l'une des premières causes de mortalité infantile.

Pour chaque rouge vendu, la Bouche Rouge "reverse" 100 litres d'eau potable à l'association Eau Vive Internationale, dans le programme Kara Eau en faveur des enfants dans la région de Kemerida et le village d’Hilou au Togo.

visuel-3.jpg

L’équipe de La Bouche Rouge s’ est envolée pour le Togo le 6 avril. Nicolas Gerlier, fondateur de la Maison, était accompagné des deux mannequins, ambassadrices, Mélodie Vaxelaire et Louise Follain qui défendent ce projet d’économie positive et du photographe sud-africain Ulrich Knoblauch.

Louise et Mélodie ont contribué à la création d’un puits dans le village grâce aux ventes de leur couleur « Folie ». La Bouche Rouge est reçue par les autorités locales de la région de Kara :

positive-impact-fr-1.jpg

... affirme Thandao Wella, président de la délégation spéciale de la Commune de Kara.

Le projet Eau Vive au nord du Togo est mis en œuvre dans 25 villages répartis dans 10 cantons des préfectures de la Kozah (dont le village de Hilou fait partie) et de la Binah.

Les services d’eau potable ciblent 5500 personnes, les ouvrages d’assainissement bénéficient à 4500 personnes et 2100 élèves.  

La Bouche Rouge participe à la création d’un forage d’eau potable et la réalisation d’infrastructures d'hygiène, destinées aux enfants de l’école, qui apprennent à s’en servir.

« La formation de la population à l’hygiène est capitale. »  souligne Aguem Bawimontom, le directeur de l’école.​ Le forage de Hilou donne accès à l’eau potable à 1200 villageois qui ont appris à gérer sa maintenance.

Vous pouvez lire l'article avec Nicolas Gerlier ici.

  C’est grâce à votre soutien et à votre confiance que nous avons rendu ce projet concret nous tenions vraiment à vous en remercier.

visuel-5.jpg 

Parce qu'imaginer la beauté du futur, c'est bien, mais s'engager pour changer la réalité du monde, c'est encore mieux. Nous n'attendons pas le succès pour partager ; nous partageons pour réussir.

#kissforlife 

kissforlife-eauvive.jpgwww.eau-vive.org/en/togo/

Crédits image: Ulrich Knoblauch